Gwen Saulnier
Psychopraticien à Montpellier

Reconversion professionnelle : dix étapes pour franchir le cap sereinement

15 Jan 2022 Gwen Saulnier

Accorder une seconde chance à son parcours professionnel est accessible à tout le monde. Loin d’être un échec, la reconversion professionnelle est désormais démocratisée. Rentrée dans les mœurs, elle demeure toutefois stressante et angoissante. Le process nécessite de respecter quelques étapes. 

 

  • Être à votre écoute

Ça fait longtemps que l’idée vous titille ? Votre carrière fait du surplace ? Vous ne vous sentez plus motivé(e) ? Vous lever le matin pour faire votre travail vous désenchante ? Autant de signaux et d’alarmes…Il est peut-être temps d’ajuster ou de changer. Temps d’oser, de rêver grand et de s’en donner les moyens. 

 

  • Être bien entouré(e)

Tout le monde va sans doute mettre son grain de sel dans votre projet. L’ensemble de la terre va vous donner son avis et souvent avec des bémols. Rien de plus décourageant. Vous allez être confronté à des opinions contradictoires. Écoutez ceux qui ont déjà tenté l’expérience par exemple. Ou les proches qui sauront vous encourager, sans vous juger. Votre partenaire qu’il soit un allié ou pas, doit être informé car le projet a un impact sur votre vie personnelle également. 

 

  • That is the question

Comme l’ensemble des personnes qui souhaitent opérer cette démarche, en premier lieu, il s’agit de se poser les bonnes questions. Réalisez une introspection pour mieux cerner votre envie.

 

- Mon envie de quitter mon travail est-elle récurrente ? 

- Depuis quand ? 

- Qu’est-ce qui me dérange dans ma vie pro en ce moment ? 

- Qu’est-ce que j’aime le plus dans mon métier actuel ? 

- Que puis-je y améliorer ? 

- Ai-je envie de me lever le matin pour aller faire mon job ? 

- Suis-je épanoui ? 

- Mon projet de reconversion est-il une lubie ? 

- Qui va me soutenir dans mon entourage ? 

- Quels sont les inconvénients et avantages ? 

- Quel impact ma démarche aura sur ma vie privée ? 

 

  • Opter pour un coaching

Au plus près de vos aspirations, le coach en reconversion professionnelle est à vos côtés pour définir vos recherches, trouver les leviers, vos ressources pour réaliser votre nouveau projet, pour vous aider à devenir acteur(trice) de sa carrière.  Il vous aide à établir votre projet. Un projet de reconversion n’est pas anodin, demandez-vous ce que vous aimeriez raconter à vos petits-enfants plus tard. 

 

  • Bénéficier d’outils alternatifs 

Afin d’arriver à votre objectif, de nombreux outils alternatifs sont à votre disposition. La sophrologie pour vous aider à vous visualiser dans votre future carrière, les mouvements oculaires peuvent être d’une grande utilité pour reformater vos souvenirs traumatiques en lien avec votre travail (ou autre), et l’EFT (technique de libération émotionnelle par acupressure) peut être d’un grand secours pour vous libérer émotionnellement face à ce changement. Il est assez utile de traiter les croyances limitantes et un coach en reconversion professionnel saura vous épauler pour y arriver. 

 

  • S’engager dans une nouvelle voie 

Une fois le ciel dégagé sur vos motivations, vient le temps de définir le ou les projets qui correspondent. C’est le temps des différents tests et entretiens. Ils ont pour objectif de la réflexion sur votre futur métier en vous donnant des pistes. Cette étude a le mérite de vous faire prendre du recul. Il s’agit de passer d’une vision “fantasmée” à une réalité peut-être moins réjouissante. D’où l’importance des enquêtes métiers. 

 

  • Tester votre job 

La meilleure façon de prendre la bonne décision est de se confronter à la réalité d’un métier. Moult dispositifs le permettent. PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel par le Pôle Emploi, période d’immersion via des plateformes spécialisées. Il est également important d’échanger avec des pros du secteur.

 

  • Adopter la bonne formation 

Fréquemment, les personnes en reconversion professionnelle prennent conscience que leurs compétences actuelles ne sont pas suffisantes. Parfois, elle peut être source d’angoisse de revenir sur les « bancs de l’école ». Quelle durée de formation souhaitez-vous ? Une certifiante ou diplômante ? Obligatoire ou pas ?

 

  • Dégoter des financements

La question pécuniaire reste très présente sur les changements de métier. Une reconversion demande un investissement. Faire financer sa formation demande une patience à toutes épreuves. C’est une démarche fastidieuse car lourde administrativement. Regardez votre CPF, puis sur les offres de formation via Pôle Emploi ou votre région. Mais gardez à l’esprit qu’il faudra probablement mettre la main à la poche. Ok, votre formation est prise en charge, mais pensez aux frais annexes.

 

  • Accepter de se tromper

Vous êtes passé(e) à l'acte. Mais ça se gâte ? Il peut s'agir d'un sentiment d'échec liée à votre rapport au travail. Et face à cette situation, il est utile de consulter un professionnel de l’accompagnement pour mieux vous en extirper. Vous pensez vous être trompé(e) ? Ok, vous allez peut-être vous arrêter là mais au moins vous aurez pris des risques et essayé. Et pour avoir pris la poudre d’escampette de votre zone de confort, bravo. C’est pour cela qu’être accompagné(e) par un coach en reconversion professionnelle est utile car il permettra d’évaluer vos points positifs et négatifs mais aussi d’envisager le pire des scénarios et d’un plan B. 

 

Alors cap ou pas cap de faire appel à un coach en reconversion professionnelle pour vous aider à vivre une meilleure vie professionnelle ? 

 

Gwen Saulnier, certifiée coach en reconversion professionnelle


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.